L'incontinence Urinaire

 

Bienvenue dans le site du Centre Incontinence Dijon, fait pour vous par le Docteur Jérôme GRALL, urologue, et Mlle Sandra TUSCHER, kinésithérapeute.

Nous souhaitons vous informer, vous aider à comprendre votre état et à vous orienter vers une solution. Vous êtes gêné(e) par des pertes involontaires d’urines dans votre vie quotidienne ? Vous souffrez donc d’incontinence urinaire. Pour l’Organisation Mondiale de la Santé, la gêne due à l’incontinence fait partie de sa définition et justifie son traitement. L’Urologie est la spécialité naturelle pour le diagnostic et le traitement des troubles urinaires. L’incontinence concerne autant la femme que l’homme. La solution adaptée à votre cas personnel est choisie en consultation. L’urologue est là pour préciser votre diagnostic et vous expliquer les traitements possibles, qu’ils soient médicaux ou chirurgicaux.

> En savoir plus

Que vous ayez une incontinence urinaire à l’effort, une incontinence urinaire par urgenturie (lors d’un besoin irrépressible), une hyperactivité vésicale ou tout à la fois (incontinence mixte, complexe), les causes peuvent être très différentes et les traitements aussi.

Le but est de soulager durablement votre incontinence par une méthode peut-être différente de celle dont vous aura parlé une personne de votre entourage : chaque cas est particulier. Il est dommage que tant de femmes et d’hommes se contentent de protections absorbantes. Nous espérons que vous trouverez ici des réponses à vos questions. Sans doute serez-vous guidé(e) vers un soulagement : ce chemin commence en consultation. Mais la visite de ce site ne constitue pas une consultation médicale.

> Les pathologies > Les traitements
 

Mieux comprendre

La miction est l’action volontaire d’uriner, de vider sa vessie. L’incontinence en est l’exact contraire puisque c’est une fuite involontaire. Mais il existe plusieurs types de fuites, qui se traitent de différentes manières. L’équipe médicale vous accueille pour vous informer sur cette variété d’incontinences, la façon de les différencier, celle qui pourrait être vôtre cas et les différentes solutions dont sûrement l’une d’entre elles pourrait vous convenir.

Vous avez des fuites urinaires

“La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin”
Signature
Stop Pipi.png

Nos actualités

Le Stop-pipi est contre nature

Le saviez-vous ? L’exercice qui consiste à interrompre la miction est une agression pour la vessie. Le stop-pipi est encore parfois conseillé à tort aux femmes en parallèle à la rééducation du périnée.

Si vous interrompez volontairement la miction (le stop-pipi), la fermeture brutale du sphincter empêche subitement la vessie de se vider. La contraction vésicale est contrariée. La conséquence, si vous le faites trop souvent, est l’hyperactivité vésicale. Soit le contraire de ce que l’on cherche !

Il faut absolument abandonner le stop-pipi dont les effets peuvent être dangereux.